fbpx

David Bowie, L’Enchanteur

Présentation

Tour à tour Greta Garbo, Ziggy Stardust, Major Tom, Thin white duke… Combien de masques David Bowie a-t-il portés puis tombés au cours de son existence ? Bowie est un personnage caméléon. Il se réinvente dans et à travers les médias, et les scènes artistiques où il évolue. Trois auteurs, tous universitaires anglo-saxons, se sont emparés du sujet protéiforme qu’est David Bowie. Ils se penchent et réfléchissent à son importance culturelle et artistique. Et partent à la recherche de son vrai moi sous les masques. Ils écrivent un texte à trois voix, où chacun s’empare d’un fragment de la personnalité ou de l’image de David Bowie, qu’ils dissèquent en quatre parties : (1) Comment Bowie crée un certain type d’espaces urbain, extraterrestre, touristique et intergalactique dans lesquels il existe ; (2) comment il subvertit et renégocie le temps et le temporel à travers  des thèmes liés à la résurrection, la nostalgie et le désir ; (3) comment il incarne le genre, la race et la sexualité en ouvrant des capacités transgressives ; (4) comment son œuvre génère, reproduit et appelle la mémoire ? Et comment permet-elle la mémorisation par le son, la vision, l’allusion, le souvenir et l’oubli ? Sous un éclairage provocateur, les auteurs tentent de débusquer l’être de Bowie. Sous ses alter ego qu'il crée, puis qu'il tue pour toujours renaître sous une autre forme. Ils nous aident à comprendre l'importance de son influence et la force de son attraction dans le monde entier et sur plusieurs générations. Au final apparaît le portrait d’un enchanteur, d’un ensorceleur. Il ne s'agit pas ici d'une biographie linéaire mais, à l'instar de la personnalité même de Bowie. Il s'agit d'une biographie mosaïque, passionnante parce qu’ouverte aux différentes incarnations d’un artiste qui est resté iconique jusqu’au bout. De ses débuts à l’ultime album, Blackstar, David Bowie, l’enchanteur entend rendre justice à l'œuvre considérable d'un artiste hors norme tout en montrant les nombreuses façons dont son œuvre enchante la vie sociale et culturelle contemporaine.

PrÉface de bertrand burgalat

" Bowie méritait ce travail.
Bowie c’est le roi MAYA de Raymond Loewy : Most Advanced Yet Acceptable. C’est la musique pop à son plus haut niveau d’exigence artistique et de clarté. Ce sont des ondes étranges qui se faufilent jusqu’aux stands de tir des fêtes foraines. Bowie, c’est la dissimulation du raffinement, des tubes parsemés d’accords inattendus. On ne les remarque pas, tout est fluide et concis, il ne cherche pas à étaler sa sophistication : il n’est pas narcissique. Bowie c’est un passeur qui ne pille jamais. Personne n’a autant revendiqué et fait partager ses influences obliques, ses admirations, ses engouements, sans jamais chercher à les imiter. Comme si le simple fait de les exposer le déliait de tout maniérisme. Là où d’autres copient servilement tout en escamotant le modèle, Bowie transcende, toujours très loin du point de départ. C’est l’antivampire. Bowie c’est un producteur premier de cordée qui tire tout le monde vers le haut, c’est le costume au service de la théâtralité et pas des marques, c’est le spectacle intégral, c’est une foi mécanique dans le présent et l’avenir, une hantise du passéisme et un amour du passé. Bowie c’est... Bonne lecture "
Lire plus

30,0035,00

35,0030,00
Effacer

  • Format : 24x29 cm
  • Nombre de pages : 288 pages
  • EAN : 9782377971589
  • Date de parution : 11/11/2021
  • Thème : Musique Promo

Vous aimerez peut-être aussi…

Menu