fbpx

Blues Power, Une histoire parallèle du blues
DESCHAMPS Stéphane

Présentation

Blues Power ! Raconter l’histoire du blues peut sembler aussi facile que d’en jouer. Mais Stéphane Deschamps s’attache à raconter le blues autrement, avec humour et gourmandise. Des ancêtres africains du blues à leurs héritiers délurés, de Charley Patton à Jack White. L’auteur creuse et élargit ainsi l’histoire de cette musique, mère de toutes les musiques modernes. À travers des histoires, des anecdotes, des légendes, des analyses, des digressions, une discographie, bibliographie, filmographie commentée. Mais également de nombreuses interviews inédites et des souvenirs de reportages qu’il a réalisés. Il donne corps à cette histoire toujours vivante, live, du blues.
Il met aussi en lumière ces musiciennes qui cherchent à innover, à dévier, à creuser, à croiser et plus généralement à exprimer leur personnalité et leur propre voie plutôt qu’à imiter. Ce sont celles et ceux qui pourraient figurer à l’affiche du festival des Nuits de l’alligator dont Stéphane Deschamps assure la co-programmation depuis 2006. Ils sont les forces vives du blues : blues power !
Ce livre est ainsi un récit de voyage plutôt qu’une encyclopédie, écrit par un grand reporter que la passion a dépêché sur les routes du blues : plein sud !
John Lee Hooker, sur la couverture
John Lee Hooker est un guitariste et chanteur de blues américain. Il es né dans le Mississipi en 1917. Benjamin d’une famille de 10 enfants, ses parents leur inculquent une éducation très stricte. Les enfants prennent des cours à domicile et ont l’interdiction d’écouter de la musique non religieuse. Plus tard, le nouveau compagnon de sa mère, un guitariste de blues lui apprend ses premières bases. A l’âge de 15 ans, il fugue de chez lui et ne reverra plus jamais ses parents. Dans les années 30, le jeune fugueur se retrouve à Memphis puis à Detroit vivant de petits boulots dans des usines. Se produisant dans quelques clubs et bars de la région, il acquiert rapidement une petite notoriété et troque alors sa guitare acoustique pour une guitare électrique. En 1948, Hooker commence à enregistrer et sort son premier single Boogie Chillen. Bien qu’illettré, il écrivait des chansons de manière très prolifique et à cause des obligations de son contrat, il les signait sous différents pseudonymes. On le retrouve en 1980 dans le film The Blues Brothers aux cotés de John Belushi et Dan Aykroyd. Le personnage de John Black est d’ailleurs inspiré du look de Hooker. En 1989, il collabore avec Carlos Santana et Bonnie Raitt sur The Healer. Un album pour lequel ils remporteront un Grammy. John Lee Hooker a enregistré plus de cents albums et a vécu les dernières années de sa vie à San Francisco où il a ouvert en 1997 une discothèque le « John Lee Hooker’s Boom Boom Room ». En 2000, la Recording Academy lui décerne un prix pour l’intégralité de sa carrière. Il est mort le 21 juin 2001.
Lire plus

25,00

En stock


  • Format : 16x24 cm
  • Nombre de pages : 256 pages
  • EAN : 9782377970360
  • Date de parution : 07/03/2019
  • Thème : Musique

Les médias en ont parlé


Vidéo

Vous aimerez peut-être aussi…

Menu