fbpx

Frank ZAPPA

Artistes

La biographie de Frank Zappa commence le 21 décembre 1940 à Baltimore dans l’état du Maryland. Frank Zappa cumule des origines diverses. Son père est sicilien-libanais et sa mère est franco-italienne. Il commence à composer ses propres chansons fin des années 50. Il intègre les rangs d’un groupe local de rythm and blues. Puis, c’est au poste de guitariste qu’il prend la direction des opérations. Il trouve le nom de “Motherfuckers” qu’il réduit à “The Mothers”. Mais la maison de disques qui vient de signer le groupe n’est pas dupe et demande un autre nom. La formation de Frank Zappa sera alors rebaptisée “The Mothers of Invention”.

Les années 60

Dans les années 60, Frank Zappa and “The Mothers of Invention” publieront 8 albums, de 1966 à 1969.
Le premier album “Freak Out” sera double. Ce sera le seul et unique disque que Frank Zappa ne produira pas. Dès le second, “Absolutely Free”, il prendra les rênes de la production pour ne plus les lâcher. Ensuite, suivront une poignée de disques toujours cultes dans la discographie du Moustachu. “We’re only in it for the money” en 1968 qui égratigne la bonne société américaine. Il y a aussi “Lumpy Gravy” disque expérimental d’une pièce enregistré en 3 jours.

Les années 70

Le 4 décembre 1971, il se produit avec son groupe au Casino de Montreux. Le public est en liesse et un spectateur tire une fusée de détresse vers le plafond. Ce dernier, doté d’un revêtement en rotin, s’embrase immédiatement. La salle est bondée, plus que la jauge prévue. De plus, et pour éviter que les refoulés n’entrent, les issues de secours ont été condamnées. Frank Zappa va participer activement à l’évacuation de la salle, opération qui se fera dans le calme. Aucune victime ne sera à déplorer. En revanche, tout le matériel sur scène sera intégralement détruit. Suite à l’événement, le groupe Deep Purple enregistre l’album “Machine Head” dans le studio mobile des Rolling Stones. Dans celui-ci apparaît leur plus grand succès : “Smoke on the water” qui évoque la fumée de l’incendie au dessus du Lac Léman. Finalement, il se sépare du label Warner, suite à un procès et monte son propre label : Zappa Records. C’est sur ce nouveau support qu’il publie les deux derniers disques de la décennie 70, “Sheik Yerbouti” et un opéra-rock “Joe’s garage”.

Les années 80

Les années 80 verront 20 nouveaux albums de Frank Zappa enrichir sa discographie déjà conséquente. Au cours de cette décennie, il va accentuer le côté expérimental de sa musique. Ce qu’il appelle la musique “savante”, va prendre forme sur de nombreux albums et initier un retour au rock certains.

En fin d’année 1991, sa fille aînée, Moon Unit, déclare aux médias que son père est malade. Il est atteint d’un cancer de la prostate. Comme on pouvait s’y attendre, le 4 décembre 1993, Frank Zappa quitte la scène à l’âge de 52 ans.

PARUS CHEZ GM EDITIONS

Menu