fbpx

Ludovic Girard

Auteurs

Formé au conservatoire Gabriel Fauré puis à l’Atelier International de Blanche Salant et Paul Weaver, Ludovic Girard participe ensuite à différents spectacles en tant qu’acteur (Histoire d’Amour (Lagarce), Partenaires (Mamet), The Wrong Men (Bélaïsch)), ou metteur en scène (Sous Les Jupes des Filles (Badal), Art (Reza), Pourquoi on se dispute (Karl Valentin)), le plus souvent sur des textes contemporains. Il tourne également pour la télévision (série Léa Parker) et au cinéma sous la direction d’Edgardo Cozarinsky (Dans le Rouge du Couchant, 2003) et d’Aymeric Mesa Juan (Les Liens, 2007).

 

En 1999, il est l’auteur d’une bio-filmographie sur Al Pacino, ce qui lui permet de plonger dans l’univers des cinéastes italo-américains des années 70. Très intéressé par la pédagogie du jeu de l’acteur, il participe à un programme franco-américain entre 2005 et 2007 sur la technique de Sanford Meisner et il travaille ensuite sur cette approche sous la direction de Larry Silverberg. Régulièrement, il anime des ateliers d’acteurs dans différentes compagnies théâtrales et pour le festival « L’œil écoute » à Rochefort, depuis 2006.

 

En 2009, il réalise Sans le Moindre Répit, une comédie sur la journée chaotique d’un réalisateur trahi de toutes parts. Le film, lauréat de la fondation Beaumarchais, est inscrit au catalogue du R.A.D.I (réseau alternatif de diffusion). En 2013, il est l’auteur avec Christophe de Mareuil de Cuisine à Domicile, pièce créée au théâtre l’Archipel à Paris. Comme acteur, il a joué dans le film de Raphaële Moussafir, le Cadavre du Père Noël bouge encore, diffusé sur canal +. En 2014, il termine Le Cinéma du Dimanche Soir, avec Lyes Salem dans le rôle de Nico.

 

Ludovic collabore à la revue de cinéma Sofilm depuis 2018, avec différents articles sur le Nouvel Hollywood. Il participe à une résidence d’écriture au Groupe Ouest pour son 1er long-métrage et son prochain film, Paris-Bordeaux, est actuellement en dévéloppement.

Parus chez GM Editions